Au Clos-Lucé, le groupe "Doulce Mémoire" faire revivre un instrument de Léonard de Vinci

Le passé prend une autre dimension quand des artistes le font revivre grâce à leur talent. Une douce mélodie s'est ainsi élevée des vieilles pierres du château du Clos-Lucé à Amboise. Célèbre pour avoir été la demeure de Léonard de Vinci pendant la Renaissance, le Clos-Lucé a accueilli en ses murs le groupe "Doulce Mémoire". Ses musiciens ont enregistré un concert pour le festival de musique ancienne de Boston, aux États-Unis, qui se tient le 7 juin prochain. Ils ont aussi fait revivre un instrument ramené d'Italie par Léonard de Vinci. "Cet instrument, c'est la lyre de bras, qui est un instrument à cordes frottées, un peu comme le violon. C'était l'instrument qui était le plus prisé pour accompagner le chant à la Renaissance. C'est aussi l'instrument dont jouait Léonard de Vinci et qu'il a sûrement ramené d'Italie pour en jouer au Clos-Lucé", raconte Baptiste Romain, musicien de Doulce Mémoire.Une belle publicité pour le Clos-Lucé Le groupe Doulce Mémoire a pu profiter du fabuleux décor du Clos-Lucé pendant quelques heures. Une parenthèse enchantée dans le passé, qui a aussi permis à ces artistes de renouer avec la scène après un an de restrictions sanitaires. "Ce qui nous fait du bien, c'est tout simplement de pratiquer notre art. C'est toujours extrêmement émouvant dès qu'on peut jouer avec les autres et d'entendre les sons revivre. C'est une très forte émotion", confie Denis Raison, directeur artistique de Doulce Mémoire. Cet événement musical qui sera diffusé à Boston est aussi une belle publicité pour le Clos-Lucé en cette période d'arrêt complet du tourisme. "Les États-Unis sont un pays qui nous est particulièrement cher. Dans notre public étranger, ce sont les Américains qui sont les plus nombreux", conclut Diane Junqua, directrice communication du Clos-Lucé.