Au cinéma, les actrices ne vieillissent pas, elles disparaissent des écrans, révèlent des chiffres du CNC

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

A mesure qu'elle vieillissent, les actrices tournent de moins en moins : les rôles se tarissent. La part des femmes employées comme actrices dans des long-métrages fond drastiquement à partir de... 30 ans, selon des chiffres dévoilés jeudi 26 novembre par le CNC. De 25 à 29 ans, les jeunes femmes sont plus nombreuses (51,4%) que leurs comparses masculins (48,6%) dans les quelque 1 400 films sortis de 2009 à 2018, analysés par le Centre national de la cinématographie et de l'image animée (CNC).

Mais leur proportion chute ensuite drastiquement: dans les films français, les personnages trentenaires sont à 57,5% des hommes et 42,5% des femmes. Et de 50 à 59 ans, les femmes ne représentent plus que 31,1% des interprètes sur les plateaux.

Actrices et réalisatrices moins bien rémunérées

Le CNC a également calculé l'écart de rémunération entre les acteurs et les actrices: il est de moins de 10% avant 50 ans, mais il augmente ensuite, car la rémunération des actrices décroche avec l'âge, pas celle des acteurs. Côté réalisatrices, l'écart salarial reste très important : elles sont payées 37% de moins que les réalisateurs.

Ces statistiques ont été publiées par le CNC dans le cadre des assises de la parité organisées par le collectif 50/50 pour faire avancer le sujet dans l'industrie (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi