Au CHU de Lille, une nouvelle plateforme téléphonique pour désengorger les urgences

·1 min de lecture

Un nouveau service d'accès au soin va bientôt ouvrir ses portes au CHU de Lille : un service avec des opérateurs de soins non programmés, qui travailleront sur une plateforme téléphonique à côté du Samu. Ces opérateurs vont gérer les appels, prendre des rendez-vous si nécessaire, ou encore donner les coordonnées d'une pharmacie. C'est en quelque sorte un deuxième rideau après la prise en charge médicale. Europe 1 a assisté aux premiers recrutements.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

"Ici, ils auront toujours la bonne réponse"

"Vous avez bien conscience des conditions d'exercice ? Univers clos, sur un plateau, en open space...", énumère la responsable des ressources humaines du CHU de Lille à un candidat. Au total, 15 opérateurs de soins non programmés vont être embauchés. "On recherche des personnes qui vont avoir des capacités d'empathie, une disponibilité jour, nuit, week-end, une maîtrise des outils bureautique, et une capacité à gérer le stress des appels avec une intensité importante", précise Marie Lepers, manager à Pôle Emploi.

Tout se passera au centre de régulation du Samu. Comme l'explique le patron des urgences du CHU de Lille, Patrick Goldstein, quand vous composez le 15, il n'y a pas que des urgences. "Il y a des gens qui n'ont pas accès à internet, en difficulté, des personnes âgées. Ici, ils auront toujours la bonne réponse."

Un projet amené à se déployer dans toute la France

C'est là tout l'intérêt de ces opérateurs : orienter...


Lire la suite sur Europe1