Au Chili, ces apiculteurs font manifester leurs abeilles

·1 min de lecture

Les manifestants sont venus avec une soixantaine de ruches en bois. Elles ont été ouvertes devant le palais gouvernemental.

CHILI - Manifester contre la sécheresse. À Santiago au Chili, les apiculteurs sont en colère. Alors qu’une vague de chaleur fait rage dans le pays, une poignée d’entre eux a décidé de se réunir devant le palais gouvernemental de La Moneda le lundi 3 janvier.

Pour se faire entendre, les manifestants ne sont pas venus seuls. Équipés de leur dispositif de protection, ils ont placé une soixantaine de ruches en bois devant le palais. Elles contenaient environ 10.000 abeilles.

“Nous avons manifesté à cause de la sécheresse, la sécheresse dans la commune de Colina où les abeilles meurent. Les abeilles sont importantes dans le monde entier. Il n’y aurait pas de vie si les abeilles mouraient. C’est ce que nous voulions souligner avec notre manifestation culturelle”, précise le manifestant et l’apiculteur José Iturra à Reuters, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. La vague de chaleur touche la nourriture des abeilles, à savoir les fleurs et les cultures. Les apiculteurs souhaitent recevoir un soutien de la part du gouvernement pour les aider à faire face à cette météo difficile.

Sept policiers ont été piqués alors qu’ils tentaient de retirer les ruches positionnées par les manifestants. Quatre apiculteurs ont été placés en détention à la suite du rassemblement. 

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - A cause des températures printanières, les abeilles se mettent en danger

undefinedundefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles