Au château de Versailles, le théâtre de Marie-Antoinette se refait une beauté

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Pandémie ou pas, c'est une salle qui n'accueille que très rarement du public. Mais le théâtre de la Reine construit pour Marie-Antoinette à Versailles ne cesse paradoxalement de se remettre à neuf. "Il est un peu comme la Belle au Bois Dormant", affirme à l'AFP Raphaël Masson, conservateur en chef du Patrimoine de Versailles, en référence à ce bijou patrimonial dissimulé dans les jardins du Petit Trianon et lieu secret de Marie-Antoinette. C'est là même où, à l'été 1785, la reine passionnée de musique et de théâtre monte pour la dernière fois sur scène pour jouer le rôle de Rosine dans Le Barbier de Séville sous les yeux de son auteur, Beaumarchais.

Construit par Richard Mique, architecte de Marie-Antoinette, ce théâtre a été épargné par la Révolution car jugé sans valeur et a très peu servi en 240 ans d'existence. Il est le seul en France à avoir gardé une machinerie du XVIIIe siècle en état de fonctionnement. "Ce théâtre est un miracle de conservation; dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, il y avait une véritable théâtromanie, tout grand financier, tout prince installait un théâtre chez soi, mais tous ont quasiment disparu", affirme Raphaël Masson.

Reproduction du rideau de scène

Durant la crise sanitaire, qui a rendu impossible les visites guidées ou scolaires où l'on vient découvrir une fois par mois les effets scéniques de l'époque, conservateurs et artistes se sont attelés à reproduire le rideau de scène qui était très abîmé. Accroché à la mi-décembre, le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi