Au Canada, un message de prévention bientôt imprimé sur chaque cigarette

Photo Chris Wattie/REUTERS

Dès 2001, le Canada avait innové dans sa politique de prévention du tabagisme en imprimant sur les paquets de cigarettes des images montrant les dégâts causés par le tabac. Lancée à une époque où 28 % des Canadiens se définissaient comme fumeurs, cette campagne avait lancé “une tendance internationale”, rappelle Radio-Canada.

Mais cette stratégie a fait son temps, a suggéré la ministre associée à la Santé, Carolyn Bennett, lors d’une conférence de presse le 10 juin : “Nous devons réagir à la crainte que ces messages n’aient perdu leur nouveauté”, a-t-elle notamment déclaré. Un communiqué publié le même jour par son ministère affirmait que la population canadienne comptait 13 % de fumeurs.

À compter du second trimestre 2023, un avertissement sera imprimé sur chaque cigarette : “Du poison dans chaque bouffée.” Ottawa veut ainsi cibler les jeunes qui obtiennent le plus souvent des cigarettes à l’unité auprès d’autres fumeurs. La Fondation des maladies du cœur applaudit la nouvelle mesure. “Ce sera un rappel quotidien”, affirme son porte-parole, Manuel Arango, cité par le journal local de Colombie-Britannique Pique News Magazine.

Pas suffisant

Des experts consultés par Global News parlent d’une première étape, car ils estiment qu’Ottawa ne va pas assez loin. Le directeur de l’Unité de recherche sur le tabagisme en Ontario, Robert Schwartz, aurait entre autres aimé voir des messages différents sur chaque cigarette : “Si le gouvernement voulait vraiment faire quelque chose de sérieux, il diminuerait la disponibilité du tabac et en augmenterait le prix.”

Le chroniqueur Colby Cosh, du National Post, estime quant à lui que les messages sur les cigarettes n’auront pas l’effet escompté : “En tant que fumeur […], je ne m’arrête généralement pas pour étudier une cigarette avant de l’allumer.” Un chroniqueur du Journal de Montréal ajoute : “C’est bien mal connaître le phénomène des dépendances que de penser qu’un message imprimé sur une cigarette peut convaincre un fumeur de l’écraser.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles