Au Canada, un “gant à câlin” pour célébrer la fête des mères malgré la pandémie

Alors que le Canada accélère les mesures de déconfinement cette semaine, une mère de famille de l’Ontario (ouest) a trouvé une solution ingénieuse pour pouvoir faire des câlins à sa mère âgée sans risques à l’occasion de la fête des mères, célébrée le second dimanche de mai en Amérique du nord.

Baptisée “HUGlove” (un jeu de mots qui peut se traduire par “gant à câlins” en français), l’invention de Carolyn Ellis se résume à une bâche en plastique souple pourvue de manches, qui lui permet d’enlacer sa mère âgée en toute sécurité.

La Canadienne a partagé ses embrassades dans son jardin sur Twitter le 10 mai, jour de la fête des mères au Canada, dans une vidéo qui a récolté plus de 1700 vues. On y voit Carolyn enfiler une manche puis l’autre, à travers la bâche accrochée à un fil de linge. Elle partage un câlin avec sa mère, émue, avant d’inviter ses deux enfants à venir profiter du moment avec leur grand-mère.


L’idée a ravi plusieurs internautes, qui ont demandé à Carolyn Ellis si elle ne développerait pas le produit pour commercialisation. D’autres ont reproduit l’invention, comme l’une de ses compatriotes dont le mari a créé un “tunnel à câlins” quelques jours plus tard.


Ou encore cette petite américaine qui a pensé à surprendre ses grand-parents avec un “rideau à câlins” :


Pendant la pandémie du Covid-19, les “gestes barrières” sont de rigueur, privant les personnes de démonstrations physiques de tendresse. L’invention maison de cette mère de famille représente une manière de contourner la distanciation sociale tout en prévenant le risque de contaminer les personnes les plus vulnérables.