Au Burkina Faso, le Balai citoyen s'inquiète de l'arrestation d'un de ses leaders

Ce lundi 5 septembre, Ollo Mathias Kambou, membre de la coordination nationale de l'organisation, a participé à une émission de radio portant sur le bilan du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) au pouvoir. Selon le Balai citoyen, il a été enlevé en ville peu après l'enregistrement de l'émission, par des hommes en civil.

L'organisation explique avoir retrouvé la trace d’Ollo Mathias Kambou au service de recherches de la gendarmerie à Ouagadougou, sans savoir ce qu'on lui reprochait.

Des méthodes dénoncées par Zinaba Rasmané, responsable de l'organisation au sein de la coordination nationale du Balai citoyen. « Ces genres d’arrestation cavalières ne sont pas du fait des Républiques qui se respectent (...) On est porté de penser que c’est une manière de casser le rythme de la mobilisation aujourd’hui des masses populaires par rapport à tout ce que nous voyons en termes de ratés dans la gouvernance. Cet acte n’est pas un acte anodin. Il fait suite à d’autres actes qui nous rappellent encore que nous devons nous mobiliser pour les libertés individuelles et collectives dans ce pays. Cet acte nous rappelle encore que les voix discordantes vis-à-vis du régime ne sont pas très bien appréciées et très bien écoutées. Pour ces raisons-là, nous pensons qu’aucune intimidation ne peut entamer la longue marche de notre peuple vers la libération, vers la liberté. Et pour cela, nous sommes confiants et nous sommes mobilisés, et nous restons galvanisés pour la suite à donner et pour que déjà, notre camarade soit libre, mais surtout que ceux qui ont brûlé ces actes-là répondent devant notre peuple et devant les juridictions en la matière ».


Lire la suite sur RFI