Au Brésil, les pluies font encore grimper le niveau des rivières

Le bilan est provisoire, mais déjà lourd, après les violentes inondations qui ont frappé le sud du Brésil, désormais dévasté. On y fait état de 145 morts, plus de 130 disparus, 800 blessés et 2 millions de personnes touchées. Les chiffres sont aussi impressionnants que la situation est inquiétante, d'autant qu'il a encore bien plu ce week-end.

Les pluies ont été encore fortes ce week-end au Brésil. Si elles devaient diminuer ce lundi 13 mai, on craint toutefois que le niveau de la Guaiba, une étendue d’eau qui borde la capitale régionale Porto Alegre, atteigne bientôt les 5,5 mètres. Au début du mois, elle avait atteint 5,3 mètres, sachant que les inondations commencent à trois mètres.

Dans la région, d’autres fleuves ont vu leurs niveaux augmenter ces derniers jours, et ils continuent de déborder. Porto Alegre et les villes qui l’entourent sont toujours en partie sous les eaux. « La situation va continuer à s’aggraver », a annoncé le gouverneur du Rio Grande do Sul sur le réseau social X.

À lire aussiBrésil: face aux inondations, l'inquiétude du secteur agricole durement touché

Visite d'État au Chili annulée


Lire la suite sur RFI