Au bout de six mois, la protection des vaccins baisse significativement

·1 min de lecture
La protection du vaccin Pfizer tomberait à 74 % après cinq à six mois.
La protection du vaccin Pfizer tomberait à 74 % après cinq à six mois.

Six mois après la vaccination, la protection des sérums Pfizer et AstraZeneca diminue notablement. C?est la conclusion d?une étude britannique dévoilée ce mercredi 25 août. Au vu de ces résultats, les auteurs plaident en faveur de campagnes de rappels. Un mois après avoir reçu la deuxième dose, le vaccin Pfizer permet d?éviter à 88 % d?être contaminé par le Covid-19, mais cette protection tombe à 74 % après cinq à six mois, selon la dernière analyse de l?étude Zoe Covid.

Pour le vaccin d?AstraZeneca, l?efficacité passe de 77 % un mois après l?administration de la deuxième dose à 67 % après quatre à cinq mois, affirme l?étude. Celle-ci a été réalisée à partir de données collectées auprès d?environ un million d?utilisateurs de l?application Zoe, mise en place par un groupe privé du même nom. Ces données ont ensuite été analysées par les chercheurs du King?s College de Londres et de l?équipe de Zoe.

À LIRE AUSSIVaccin ARNm : la 3e dose en question

Une protection inférieure à 50 %

Les chercheurs ont étudié les contaminations survenues entre le 26 mai et le 31 juillet 2021 chez des personnes ayant chargé l?application entre le 8 décembre 2020 et le 3 juillet 2021 après avoir été vaccinées. La campagne de vaccination britannique, qui a actuellement administré une deuxième dose à 77 % des plus de 16 ans, a visé en priorité les personnes âgées et celles considérées comme fragiles ainsi que les travailleurs de la santé. Ces groupes sont donc, selon les chercheurs du Ki [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles