Au 1er juillet 2022, l'"Horloge Parlante" raccroche près d'un siècle après sa création

AFP/Archives - JACQUES DEMARTHON

En service depuis 1933, la mythique "Horloge parlante" sera débranchée le 1er juillet 2022. Une fin de vie programmée qui fait suite à une baisse drastique des appels au 3699.

L'"Horloge Parlante", premier système automatisé au monde du genre à donner l'heure légale française via un appel téléphonique, sera arrêté le 1er juillet 2022, faute d'utilisateurs suffisants à l'ère du numérique... au grand dam des plus nostalgiques. "Au 4ème top, il sera... telle heure ! Quand j'étais jeune, ma mère n'arrêtait pas de me demander d'utiliser l'horloge parlante, comme si elle n'avait que ça à faire", se souvient en riant auprès de l'AFP Claire Salpetrier, 51 ans, professeure d'anglais à Magnanville. "J'étais surpris que ça existe encore, c'était quelque chose qu'on a connu quand on était gamin, quand on n'avait pas encore les (téléphones) portables. C'était super utile quand on devait prendre le train ou l'avion", confie encore Antonio Garcia, 51 ans, directeur d'une clinique à Meulan-en-Yvelines. "Je me souviens du bip bip bip."

"Comme l'appareil photo argentique"

Née en 1933, l'"Horloge Parlante", est une invention d'Ernest Esclangon, astronome et directeur de l'Observatoire de Paris. Accessible sur tout le territoire via le 3699, ce service presque centenaire était assuré par Orange, héritier de l'opérateur historique des télécommunications. En 1991, une infrastructures dédiée a été construite, en partenariat avec l'Observatoire, pour assurer la diffusion du temps légal en France avec une précision horaire de l'ordre de 10 millisecondes.

"C'était vraiment un truc d'enfant, d'ado, ce dont on avait besoin quand on avait une coupure d'électricité et qu'il fallait tout remettre à l'heure. Je suis triste et nostalgique en apprenant son arrêt ; c’est comme l'appareil photo argentique versus l'appareil photo numérique", témoigne Charlotte Vanpeen, 43 ans, chargée de relations médias. "Les enfants bénéficient aujourd'hui de toutes les technologies et ne connaissent pas tout ce qu’on a connu. Les bonnes choses se perdent", déplore-t-elle.

Quelques dizaines de milliers d'appels en 2021 seulement

L'arrêt de ce service historique est la conséquence de l[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles