Pour attirer l’attention, de nombreux commerçants se mettent à nu sur les réseaux sociaux

Atelier des modules
·1 min de lecture

Tous à poil ! C’est le nom du mouvement qui prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux. Face à la crise sanitaire et ses conséquences économiques, les commerçants ont décidé de se mettre à nu. Une manière d’interpeler le gouvernement, avec un slogan fort : "

Quitte à être mis à poil par le Covid-19, autant le faire moi-même".

"On se dit que maintenant on n’a plus rien à perdre. Du coup, il faut plutôt le prendre avec le sourire. Le futur nous dira si c’était bien ou pas", explique Frédéric, cogérant d’un magasin de sport dans le Doubs.

Des aides insuffisantes

Coiffeurs, photographes ou restaurateurs, tous ont la sensation d’être oubliés par le gouvernement et d’être mis de côté. De plus en plus d’artisans publient des photos dénudées pour dénoncer l’insuffisance des aides gouvernementales.

Le seul moyen de se faire entendre, c’était de se mettre à poil. C’était important de ne pas nous oublier les artisans. On est toujours là. On est fermé, oublié et mis de côté.

Claire Nicolaizeau, photographe en Haute-Vienne

Ils ne portent peut-être pas de vêtement, mais ils ont des idées. Les commerçants font donc de la résistance, et les clients apprécient. "Il y a des clients qui nous soutiennent et qui voudraient participer à ce mouvement donc je pense qu’on va leur demander de nous faire de beaux clichés et de nous les envoyer pour les poster aussi et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi