Attestations de déplacement sur papier : les erreurs à ne surtout pas faire pour éviter de recevoir une amende de 135 euros !

·1 min de lecture

Pour beaucoup de Français qui n'avaient pas d'imprimante à domicile au printemps dernier, la rédaction des attestations dérogatoires de déplacement aura été l'occasion de se remettre à l'écriture. D'autant que dans un premier temps, les autorités n'auront pas été très claires : d'abord interdite, l'attestation numérique s'est vite imposée chez des millions d'internautes, elle est aussi désormais disponible sur l'application TousAntiCovid. Mais pour ceux qui préfèrent le papier, ou qui n'ont simplement pas de smartphone, l'attestation papier est restée la norme. Idem pour ce second confinement, qui permet bien plus de déplacements qu'il y a quelques mois. Pourtant, il existe encore quelques règles spécifiques pour les adeptes du papier. d'abord, comme sur la version numérique, il est interdit d'utiliser plusieurs fois la même dérogation.

Pas question donc d'essayer de faire un geste pour la planète, il n'est pas autorisé de simplement effacer la date et l'heure d'une sortie pour la remplacer par une autre, cela sera un motif suffisant pour écoper d'une amende de 135 euros. En conséquence, l'attestation devra donc être écrite au stylo, et non pas au crayon, qu'il soit à papier, gris, ou de bois. Ce qui rend évidemment toute tentative de réécriture beaucoup plus difficile. Pour ceux qui font ce choix, il ne faudra donc pas oublier de bien recopier la version numérique, disponible sur le site internet du ministère de l'Intérieur. Dans tous les cas, les informations suivantes doivent (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"On m'a donné la parole, je l'ai gardée" : malgré des menaces de mort, Karine Lacombe assure ne pas vouloir se taire
Attestations de déplacement : la liste de tout ce qui ne pourra pas vous être demandé en cas de contrôle
Karine Lacombe : la "petite note d'espoir" de l'infectiologue sur l'évolution de l'épidémie en France (VIDEO)
Stéphanie de Monaco, ce nouveau projet de son fils Louis Ducruet qui la rend "triste"
Un confinement pas assez strict pour être efficace ? Jérôme Salomon douterait de l'efficacité des mesures, Olivier Véran répond