Attestations de déplacement : comment le gouvernement s'est pris les pieds dans le tapis

franceinfo
·1 min de lecture

Assailli par les très nombreuses critiques, le gouvernement a dû revoir sa copie. De nouvelles attestations de déplacement ont été mises en ligne samedi 20 mars dans la soirée. Elles ont remplacé celle, longue et complexe, qui avait été publiée vendredi soir pour accompagner les nouvelles restrictions en vigueur dans les 16 départements placés en confinement en raison de la pandémie de Covid-19. Franceinfo revient sur ce revirement en cinq actes.

>> Covid-19 : retrouvez dans notre direct les dernières informations liées à la pandémie

Acte 1 : mise en ligne de l'attestation et premières réactions surprises

L'attestation mise en ligne par le ministère de l'Intérieur vendredi soir concerne les motifs de déplacement dérogatoire dans le cadre du couvre-feu et du confinement, pour les territoires concernés. Le justificatif de déplacement professionnel et le justificatif de déplacement scolaire (deux documents à part qui existent depuis les précédents confinements), eux, ne changent pas. L'attestation principale, qui s'étend sur deux pages, liste 15 motifs potentiels, des distances différentes (1 km, 10 km, 30 km...), des astérisques et des exceptions. La première page concerne tous les déplacements, de jour comme de nuit. La deuxième page concerne les déplacements en journée dans les 16 départements soumis à des mesures renforcées.

L'attestation comporte, de plus, des incohérences, comme celle de sortir son animal de compagnie, pour de brefs déplacements, dans un rayon de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi