Attestation de déplacement : quels sont les motifs autorisés pour quitter ou rejoindre un département confiné ?

·1 min de lecture

Pas question pour les Ch'tis, les Franciliens ou les habitants des Alpes-Maritimes d'aller en vacances à l'autre bout de la France pendant au moins les quatre prochaines semaines. Depuis ce samedi 20 mars, seize départements français particulièrement touchés par le Covid-19 sont mis sous cloche. Afin d'éviter un exode des régions très touchées par le virus vers les zones les moins touchées, "les déplacements inter-régionaux sont interdits, hors motifs impérieux ou professionnels", peut-on lire sur le site du gouvernement. Mais on peut quand même se déplacer d'un territoire à un autre, sous certaines conditions, précisées sur la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire, disponible sur le site du ministère de l'Intérieur.

Les déplacements inter-régionaux restent autorisés s'ils sont liés à l'activité professionnelle, à l'enseignement ou à une formation. Les consultations, examens, actes de prévention, notamment la vaccination, et les soins ne pouvant être assurés à distance ou pour l'achat de produits de santé constituent également un motif valable. Le gouvernement autorise aussi les déplacements pour un motif familial, comme l'assistance aux personnes vulnérables ou précaires, pour la garde d'enfants ou pour accompagner des personnes en situation de handicap. Répondre à une convocation judiciaire ou administrative, se rendre chez un professionnel du droit, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ainsi que participer à des missions d'intérêt général (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Insolite : la vidéo du président américain Joe Biden qui chute à trois reprises dans les escaliers d'Air Force One !
Rayon de 10 kilomètres pour les départements confinés : comment le calculer facilement ?
Jean Castex se fait vacciner avec AstraZeneca en direct : "Je dois vous avouer que je suis un peu douillet" (VIDEO)
Karine Lacombe valide le reconfinement de 16 départements : “C’était la bonne décision”
Nouvelle attestation de déplacement dérogatoire : quand et où sera-t-elle disponible ?