Attestation de déplacement : le gouvernement va "simplifier" le document

Anne Saurat-Dubois avec Salomé Vincendon
·2 min de lecture

INFO BFMTV - L'attestation de déplacement pour les zones confinées est critiquée depuis sa parution samedi matin en raison de sa complexité.

"Une simplification de l’attestation interviendra dans les prochaines heures", a assuré une source de l'exécutif ce samedi à BFMTV, quelques heures après la mise en ligne de l'attestation dérogatoire de déplacements pour les zones confinées. Avec 15 motifs de sortie et des limites géographiques allant de 1 à 30 km, elle a été rapidement critiquée pour sa complexité.

"Un justificatif de domicile permettra de ne pas remplir l’attestation pour la règle des 10km entre 6h et 19h", déclare également cette source.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le gouvernement "réfléchit à une simplification du dispositif d'attestations" a indiqué Matignon samedi à l'AFP. "L'idée est de permettre aux Français d'utiliser une piece d'identité ou un justificatif de domicile à la place d'une attestation pour justifier du fait qu'ils sont bien à 10 km de leur lieu de résidence", a-t-on expliqué, en précisant qu'une communication plus détaillée allait suivre.

"Je vous l'accorde l'attestation est complexe"

"Je vous l'accorde l'attestation est complexe", a admis ce samedi matin sur BFMTV Camille Chaize, porte-parole du ministère de l'Intérieur. Ainsi, des motifs de sortie s'appliquent tous les jours à toutes les heures, d'autres "uniquement de 6 à 19 heures", et certains portent des astérisques.

"Les déplacements ne sont autorisés qu’au sein du département ou d’un périmètre défini par un rayon de 30 km autour du lieu de résidence sauf pour les items signalés par un astérisque (*)", précise ainsi le document actuel.

Expliquant le fonctionnement de l'attestation, Camille Chaize avait recommandé aux personnes utilisant le document, "de choisir le motif de son déplacement, par exemple on a un motif impérieux de garde d'enfants, on coche la bonne case et on regarde le kilométrage associé".

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :