Attention : trop de sport peut nuire à votre santé

Céline Deluzarche, Journaliste
·1 min de lecture

On ne compte plus les nombreux bénéfices de l’activité physique : prévention de maladies cardiovasculaires, amélioration du sommeil, réduction du risque de diabète, régulation du poids, lutte contre l’arthrite et l’ostéoporose, sans compter les bienfaits sur la santé mentale. Mais un sport trop intensif présente aussi des risques, comme le met en évidence une étude parue dans Cell Metabolism. Selon ses auteurs, l’exercice excessif affecterait le métabolisme des cellules, amenant à une dérégulation de l’absorption du glucose.

Dérèglement du métabolisme

Mikael Flockhart et ses collègues de l’École de sport et santé de Stockholm ont recruté 11 volontaires en les soumettant à des exercices de vélo de plus en plus intenses durant quatre semaines. Ils ont mesuré au cours de l’expérience leur tolérance au glucose, leur capacité cardiovasculaire et leur fonctionnement mitochondrial par des biopsies musculaires.

Si au départ les performances et les paramètres physiologiques des athlètes se sont améliorés, les choses ont commencé à se gâter au bout de la quatrième semaine, durant laquelle les athlètes étaient soumis à un rythme particulièrement élevé (séances de 152 minutes d’exercice intensif). Lors de cette semaine, la respiration mitochondriale, qui sert à produire l’ATP fournissant de l’énergie aux cellules, diminue de 40 %. « Or, un mauvais fonctionnement des mitochondries induit une capacité réduite à répondre à l'approvisionnement en nutriments et à faire correspondre la respiration mitochondriale à la demande métabolique », explique Filip Larsen, principal auteur de l’étude. En outre, la tolérance au glucose des volontaires (mesurée par leur taux de glucose avant et après avoir consommé une boisson sucrée) a elle aussi chuté drastiquement.

On a découvert la limite absolue à l'endurance humaine

L’exercice physique très intense réduit la tolérance au glucose. © makistock, Adobe Stock
L’exercice physique très intense réduit la tolérance au glucose. © makistock, Adobe Stock

Sport à outrance : les risques pour la santé

Après une phase de récupération, les sujets...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura