Attention, sommeil, développement… quels effets ont les écrans sur nos enfants ?

·1 min de lecture

Dans " La fabrique du crétin digital ", Michel Desmurget alerte sur les dangers des écrans pour les enfants. Alors que la pandémie a suscité un recours massif aux outils numériques, Marianne TV consulte ce docteur en neurosciences.

" Le coronavirus a mis fin au débat sur le temps d’écran. Les écrans ont gagné " titrait, provocateur, ou fataliste, un article du New York Times publié le 21 avril 2020. Sans en arriver à de telles sentences, nul doute que les écrans ont bien profité de la période pour infiltrer un peu plus nos vies. Et les enfants n’ont pas échappé à la règle. " Même si on manque encore de recul, les enquêtes disponibles indiquent que le confinement a occasionné un accroissement brutal des consommations récréatives des enfants et adolescents, en particulier pour l'audiovisuel, les jeux vidéo et les réseaux sociaux " alerte le chercheur Michel Desmurget dans une postface ajoutée à son ouvrage La Fabrique du crétin digital* au lendemain du premier confinement.Docteur en neurosciences et directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), Michel Desmurget s’attelle à détailler les dangers des écrans pour les jeunes. Et à dénoncer un débat public biaisé, bien trop tendre, d’après lui, avec les écrans. Entretien.*La fabrique du crétin digital, les dangers des écrans pour nos enfants Seuil, 432p., 20 €.À LIRE AUSSI : Michel Desmurget : "On nous vend une espèce de modernité éducative par les écrans"

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles