Attention, cette photo du footballeur Cristiano Ronaldo portant "le cercueil de son fils" est un montage

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une photo du célébrissime attaquant portugais Cristiano Ronaldo portant un petit cercueil blanc a largement circulé sur Facebook depuis le 29 avril. S'agit-il d'une image du footballeur "au cimetière, portant lui-même le cercueil de son fils" dont il a récemment annoncé la mort à la naissance, comme l'affirment les internautes qui la partagent ? Attention : c'est en réalité un montage à partir d'une photo prise en 2021 lors de l'enterrement d'un enfant kurde mort-né en Pologne. Une image qui n'a rien à voir avec le deuil de l'attaquant de Manchester United.

"Voilà Cristiano Ronaldo au cimetière portant lui-même le cercueil de son fils" lors de son inhumation, s'attristent les internautes qui partagent cette photo.

On croit y voir la star portugaise du football, la tête baissée et les lèvres pincées, porter un minuscule cercueil blanc ouvragé.

Capture d'écran d'une publication réalisée le 3 mai 2022

Dans les commentaires, les internautes présentent leurs "condoléances" au sportif.

( Marin LEFEVRE)

Cette image a été partagée plus de 820 fois depuis le 29 avril sur Facebook en Côte d'Ivoire et en République démocratique du Congo (1, 2, 3, 4, 5...).

Enfant kurde mort-né

Attention pourtant: il s'agit d'un montage. La photo sur laquelle a été rajoutée la tête de Cristiano Ronaldo n'a rien à voir avec la tragédie qui a touché la famille du footballeur.

Une recherche d'image inversée sur le moteur de recherche TinEye (voir ici comment procéder) permet de retrouver la version originale de cette image sur le site de la banque de photos Alamy.

Il s'agit d'une photo de l'agence de presse Reuters, qui est aussi visible sur leur site et qui illustre un article intitulé "L'enfant-mort né d'une femme migrante kurde a été enterré dans un cimetière tatar de Pologne".

Elle montre en réalité un membre de la communauté musulmane polonaise portant le cercueil de cet enfant, Halikari Dhaker, "mort avant sa naissance lors de la crise migratoire à la frontière entre le Bélarus et la Pologne en novembre 2021" dans le village de Bohoniki (Pologne), selon sa légende.

( Marin LEFEVRE)

Depuis août, des milliers de migrants, principalement originaires du Moyen-Orient et notamment d'Irak, ont franchi ou tenté de franchir, depuis le Bélarus, la frontière orientale de l'Union européenne en Lettonie, en Lituanie ou en Pologne.

L'Occident accuse le Bélarus d'avoir provoqué cette crise en attirant les migrants à la frontière européenne en délivrant des visas et avec la promesse d'un passage facile, en représailles aux sanctions de l'UE - une accusation rejetée par Minsk.

En réaction à l'arrivée de ces personnes, la Pologne a entamé en janvier la construction d'une nouvelle clôture à sa frontière avec le Bélarus destinée à bloquer la pénétration de migrants illégaux.

Carte des murs aux frontières en Europe, incluant les "murs" maritimes et le projet de mur entre la Pologne et le Bélarus

Décès du fils de Cristiano Ronaldo

Cette photo circule quelques semaines après que le footballeur portugais a annoncé le 18 avril sur Instagram le décès à sa naissance d'un des deux jumeaux qu'il attendait avec sa compagne, la mannequin Georgina Rodriguez. La jumelle était, elle, en bonne santé.

"Dévastés par cette perte", les deux parents remerciaient dans cette publication "les docteurs et les infirmières pour leur expertise et leur soutien" et demandaient à ce que leur vie privée soit respectée pendant cette période de deuil.

Le quintuple Ballon d'Or, âgé de 37 ans, était déjà père de quatre enfants, dont trois issus d'une gestation pour autrui avant sa rencontre avec Georgina Rodriguez.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles