Attention, certaines courges peuvent être toxiques

·1 min de lecture

Les cucurbitacées sont une famille botanique qui regroupe environ 800 espèces que l'on connaît le plus souvent sous les noms de citrouille, potiron, potimarron, butternut... Elles ont été domestiquées il y a plusieurs millénaires par l'humanité et consommées depuis pour leur fruit et leurs graines. On les retrouve sur les étals des magasins et dans les potagers dès l'automne.

Attention aux courges amères

L'Anses (l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) met en garde néanmoins contre la consommation de courges dites « amères ». Il s'agit par exemple des coloquintes, vendues à but décoratif et qui ne doivent pas être consommées, mais aussi des spécimens cultivés dans les potagers qui ont le même aspect que les variétés consommables. En effet, certaines cucurbitacées produisent des substances toxiques de la famille des cucurbitacines qui résistent à la cuisson. Elles ne sont pas mortelles mais provoquent des symptômes digestifs comme des diarrhées et vomissements qui peuvent aboutir à une déshydratation et d'autres symptômes liés.

Recommandation de l'Anses sur les courges amères. © Anses
Recommandation de l'Anses sur les courges amères. © Anses

L'Anses recommande d'en goûter un petit morceau cru

Pour savoir si une courge est comestible, l'Anses recommande d'en goûter un petit morceau cru : si elle est amère, il ne faut pas la consommer. Cela vaut aussi pour les variétés cultivées au potager. Il ne faut pas consommer une courge dont on ne connaît pas l'origine, ni semer des graines de l'année précédente qui pourraient être issues d'une hybridation avec une plante sauvage ou une plante amère cultiver dans le même potager.

En cas de symptômes, il faut appeler la Samu en faisant le 15 (ou le 112 au niveau européen) ou le centre antipoison le plus proche.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles