Attention, boire une boisson sucrée par jour augmenterait les risques de cancer du foie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Macro closeup of iced tea or soda with ice cubes and straw in glass (ablokhin via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Si le glucose est indispensable à notre métabolisme, il peut aussi être très nocif. Avis aux amateurs de boissons sucrées, mieux vaut éviter d’en consommer quotidiennement, selon une étude.

Difficile à bannir de l'alimentation, le sucre a un effet "réconfort" sur ceux qui en consomment mais peut aussi faire des ravages sur l’organisme. Et ce, s’il est ingéré quotidiennement, que ce soit en grande ou en petite quantité. C’est en tout cas la conclusion d’une récente étude relayée par le Sun. Selon ses résultats, présentés lors de la réunion annuelle de l'American Society for Nutrition, boire une seule boisson sucrée par jour comme du thé ou du café serait lié à un risque accru de cancer du foie.

Pour parvenir à cette synthèse, les scientifiques ont passé au crible les données de 90 000 femmes. Ils ont examiné leur santé sur une moyenne de 18 ans par le biais de questionnaires diététiques. Et les résultats ont été sans appel : les femmes qui buvaient une ou plusieurs boissons sucrées par jour étaient 78% plus susceptibles de développer un cancer du foie par rapport à celles qui n’en avaient jamais consommé ou très peu dans le mois (trois fois ou moins).

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "En choisissant des fruits rouges ou noirs, vous avez le summum de la protection et de l’antivieillissement"

D’autres études nécessaires

"Si nos résultats sont confirmés, la réduction de la consommation de boissons sucrées pourrait servir de stratégie de santé publique pour réduire le fardeau du cancer du foie. Remplacer les boissons sucrées par de l'eau et du café ou du thé sans sucre pourrait réduire considérablement le risque", a expliqué l’auteur principal de l’étude, Longgang Zhao.

Et si d’autres données semblent nécessaires pour confirmer le lien, les chercheurs ont d’ores et déjà avancé plusieurs hypothèses qui pourraient expliquer ce phénomène. Comme ils l’ont rappelé, le sucre augmente le risque d'obésité et de diabète de type 2, des facteurs de risque de cancer du foie. Selon eux, les boissons sucrées peuvent également contribuer à la résistance à l'insuline et à l'accumulation de graisse dans le foie, deux facteurs qui influencent également la santé du foie.

Pour rappel, le cancer du foie touche plus de 8000 nouvelles personnes par an en France, dont une grande majorité d’hommes. Le taux de survie est faible avec seulement 13% des malades encore en vie cinq ans ou plus après leur diagnostic. Parmi les symptômes les plus courants, on retrouve la fatigue, la perte d’appétit, les nausées, les douleurs sous les côtes et les démangeaisons cutanées.

Comme le rappelle l’Institut Curie, l’augmentation constante des cas s’explique notamment par le nombre croissant de cirrhoses liées à l’alcoolisme et aux hépatites B ou C.

VIDÉO - Attention au taux de sucre dans les gâteaux à l’unité!

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles