Attention, s’arracher les poils du nez peut être très dangereux

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
male nose with a long hair. body care concept. macro. (Andrii Atanov via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Chez les hommes et les femmes, les poils peuvent parfois dépasser des narines. Face à cette gêne, physique ou esthétique, certains sont tentés de les arracher. Une très mauvaise idée.

Si la tendance est à l’acceptation de son corps au naturel, certains continuent à vouloir supprimer tout signe de pilosité et ce, jusque dans le nez. Sur les réseaux sociaux, et notamment sur TikTok, ce type de vidéos afflue et nombreux sont ceux qui les suivent en y prêtant énormément attention. Cette pratique consiste à insérer un applicateur de cire dans la narine et à laisser durcir la matière. Il suffit ensuite d’arracher l’applicateur pour retirer les touffes de poils.

Mais attention car cette tendance peut s’avérer dangereuse. Comme l’a rappelé le Dr Karan Raj, il ne faut jamais arracher les poils du nez à la racine car cela pourrait entraîner une infection du cerveau potentiellement mortelle.

"Vous avez deux types de poils de nez. Parmi eux, les vibrisses, ceux que vous voulez arracher. Ils empêchent les grosses particules d’atteindre l’arrière du nez. Si vous les enlevez, les germes autour du focicule peuvent pénétrer à l'intérieur et provoquer une infection", a-t-il expliqué tout en rappelant l’importance d’éviter de s’attaquer au "triangle du danger". Il s’agit de la section du visage allant de l’arête du nez à chaque coin de la bouche. Elle est considérée comme une zone à risque pour contracter une infection car il existe une voie d’accès facile vers le cerveau. C'est notamment pour cela qu'il est fortement recommandé d'éviter de tripoter les boutons et piercings à cet endroit.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Pour renforcer votre immunité, il y a une règle simple : la règle des quatre S"

Des abcès cérébraux

"Si les germes se retrouvent là-bas, cela peut provoquer une inflammation du cerveau, entraînant parfois des abcès cérébraux", a-t-il ajouté tout en expliquant que cet effet secondaire, incroyablement rare, pouvait toucher les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Il a donc invité les coutumiers de cette pratique à couper leurs poils plutôt qu’à les arracher.

Pour ce, une manière très simple de le faire : "Utilisez simplement une petite paire de ciseaux à cuticules ou à sourcils pour couper les pointes des poils qui dépassent et sont visibles sous vos narines", a expliqué de son côté la dermatologue Purvisha Patel. Et d’ajouter : "Si vous souhaitez couper plus de quelques poils ou en traiter plus profondément dans votre narine, les tondeuses électriques peuvent être une bonne option. Elles sont sûres et peuvent être encore plus faciles à manœuvrer que les ciseaux".

VIDÉO - La barbe de votre mec est plus sale que les poils de votre chien !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles