Attention aux arnaques récurrentes sur de fausses cartes de réductions dans les transports

Alors que le tarif du passe Navigo mensuel (carte de transport pour se déplacer en  Île-de-France) est passé de 84,10 euros en 2023 à un peu plus de 86 euros en 2024, des publications sur les réseaux sociaux prétendent en offrir un à moins de deux euros. Mais il s'agit d'une arnaque récurrente, comme l'a confirmé à l'AFP, Île-de-France mobilités, "seule autorité à vendre des titres de transport et des abonnements".

"L'entreprise de transport public organise une promotion, en offrant une carte Navigo, dans le cadre de l'augmentation des tarifs voyageurs, qui permettra de voyager gratuitement dans tous les transports en commun pendant un an pour seulement 1,95 €. Cliquez sur le bouton "En savoir plus" et répondez à quelques questions pour obtenir votre carte. Dépêchez-vous ! Quantité limitée".

Voici ce que relaie une page Facebook intitulée "Des cartes de voyage pour tous les citoyens à un prix abordable" (lien archivé), signalée à l'AFP sur sa ligne WhatsApp par un internaute le 6 mai.

<span>Capture d'écran Facebook prise le 13 mai 2024</span>
Capture d'écran Facebook prise le 13 mai 2024

En illustration, une image sur laquelle figure un passe "Navigo" avec la mention "France mobilités". Le message suscite de nombreux commentaires, notamment d'internautes affirmant avoir reçu une carte Navigo à moins de deux euros.

<span>Capture d'écran Facebook prise le 13 mai 2024</span>
Capture d'écran Facebook prise le 13 mai 2024

Selon ces publications, pour l'obtenir,  il faut cliquer sur "en savoir plus", qui redirige vers un autre site appelé "Superpris !". Ce site invite à répondre à trois questions - Êtes-vous résident de France ? / Avez-vous déjà utilisé une carte Navigo ? / À quelle fréquence utilisez-vous les transports publics ? - . Il s'agit ensuite de cliquer trois fois sur des emojis "cadeau" pour obtenir la fameuse récompense. S'affiche ensuite le message suivant :

<span>Capture d'écran Facebook prise le 13 mai 2024</span>
Capture d'écran Facebook prise le 13 mai 2024

Un passe Navigo (déjà) retouché

Une fenêtre indique alors que la carte Navigo sera envoyée "au gagnant dans un délai de 5 à 7 jours",  mais il s'agit en réalité d'une arnaque récurrente visant à récupérer des données personnelles ou de l'argent. L'AFP l'avait déjà expliqué en 2023.

En comparant la carte figurant sur les publications Facebook et l'image du véritable "passe Navigo" du site d'Île-de-France mobilités (IDFM), on peut se rendre compte que la première est une copie du passe officiel, sur laquelle les mots "Île-de" semblent avoir été retirés.

{{image}}

Une recherche (lien archivé) avec les termes "France mobilités" sur Google renvoie vers la page officielle d'IDFM, l'autorité en charge des transports de la région Île-de-France, et particulièrement vers la page (lien archivé) présentant sa carte de transports.

Mais, la dénomination "France mobilités"  fait référence à une initiative ministérielle française déployée en complément de la loi d'orientation des mobilités pour "faciliter l'innovation dans la mobilité", visant à mettre  "en relation des acteurs de la mobilité, et en premier lieu les collectivités" pour "participer au développement de nouvelles mobilités".

Sur le site dédié (lien archivé), on ne retrouve pas de mention du passe Navigo figurant sur les réseaux sociaux - ni d'ailleurs d'aucune réduction sur les transports-, mais des ressources à destination de "porteurs de projets" liés à la mobilité, ou de collectivités.

"Nous vous confirmons que ces tarifs n’existent pas et que cette page est une page d’arnaque ", "seule Île-de-France Mobilités vend des titres de transport et des abonnements", a indiqué une porte-parole d'IDFM auprès de l'AFP le 7 mai 2024.

Des plaintes "systématiquement" déposées

Île-de-France mobilités a aussi indiqué à l'AFP que "comme pour tous les sites d’arnaques, nous portons systématiquement plainte pour tentative de fraude auprès des autorités(lien archivé).

Cette arnaque refait surface à l'approche des Jeux olympiques.  Fin novembre 2023, le prix des transports avait fait l'objet d'une polémique en raison de tarifs jugés prohibitifs. Le prix du ticket à l'unité va quasiment doubler entre le 20 juillet et le 8 septembre, passant de 2,10 à 4 euros.

Les usagers qui n'auraient pas acheté leur ticket avant de monter à bord des autobus parisiens, devront, eux, acheter deux tickets à 2,50 euros auprès du conducteur, ont indiqué le 9 mai, la RATP et Ile-de-France Mobilités (IDFM).

Les tarifs des passes Navigo et Imagin'R, réservés aux habitants de la région, resteront eux inchangés. IDFM recommande aux Franciliens d'acheter des tickets en avance pour éviter les hausses de tarif ou d'adopter le passe Liberté +. Ce dernier permet de payer à l'usage, au prix de 1,73 euro, le ticket de bus et de tramways en Ile-de-France, ou de RER et de métro dans Paris intra-muros.

L'AFP enquête régulièrement sur des arnaques circulant sur les réseaux sociaux, comme ici à propos de prétendues photos de chiens abandonnés, là au sujet de faux accidents de la route, ou là à propos d'un appel au don du sang pour un supposé bébé atteint d'une "leucémie fulgurante".

14 mai 2024 Le tarif du passe Navigo mensuel est passé à 84,10 euros en 2023 et non 75 euros, comme écrit par erreur 14 mai 2024 Revoici avec lien archivé opérationnel au 12ème paragraphe