Attention, l’arnaque aux faux bons de réduction Leclerc refait surface

·1 min de lecture
Attention, l’arnaque aux faux bons de réduction Leclerc refait surface

Sur Facebook, des escrocs tentent à nouveau de tromper les clients des supermarchés Leclerc avec de fausses remises comme appât.

Pourquoi arrêter une escroquerie qui fonctionne ? Tel est sans doute le raisonnement des escrocs lorsqu’ils tentent de duper les victimes avec de faux bons Leclerc. Cette vieille arnaque, déjà vue l’année dernière, revient en force sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours prévient Le Journal du Geek.

La méthode est bien ficelée et se propage principalement sur Facebook. Sur le réseau social, de faux posts promettant des remises de 170 euros sont partagés en masse. Le but de l’opération ? Vous inciter à cliquer sur un lien grâce auquel vous arrivez sur un site reprenant la charte graphique du supermarché préféré des Français. Ce site bidon interpelle les clients en leur promettant un bon d’achat de 170 euros.

Méfiez-vous des offres trop alléchantes

Pour en bénéficier, il faut alors répondre à un questionnaire dans lequel des informations personnelles sont demandées. Une fois cette tâche faite, le site vous propose de partager ce coupon pour augmenter vos chances de gagner. Évidemment, cette réduction n’arrivera jamais dans votre boîte mail ou votre boîte aux lettres. Comme expliqué à de multiples reprises sur Yahoo, il s’agit de l’arnaque la plus répandue par les cyber-escrocs : le "phishing" ou hameçonnage en français.

En cas de doute, n’hésitez pas à appeler le service client de Leclerc pour connaître leurs promotions du moment. À moins d’une offre exceptionnelle, il est tout de même hautement improbable qu’un supermarché offre une réduction de 170 euros, même à ses clients les plus fidèles.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles