Attention à ces vidéos qui affirment à tort que l’armée congolaise a vaincu le M23

© Observateurs

Suite à des frappes aériennes menées le 8 novembre par l’armée congolaise, des comptes soutenant le gouvernement congolais ont partagé des vidéos censées démontrer que le mouvement rebelle M23, qui a pris ces dernières semaines plusieurs localités de la région du Nord-Kivu, aurait été vaincu. Mais ces images sont anciennes, parfois tournées hors de la République démocratique du Congo, et ne prouvent en aucun cas que les FARDC ont réussi à chasser le mouvement rebelle.

La vérification en bref

  • Depuis le 8 novembre 2022, des comptes Facebook et Twitter affichant leur soutien au président congolais Félix Tshisekedi et aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) partagent des vidéos censées démontrer que les rebelles du M23 auraient été vaincus par l’armée congolaise et seraient donc en fuite vers le Rwanda.

  • La première vidéo montre des hommes vêtus d’uniformes cherchant à s’abriter d’échanges de tirs. Mais contrairement à ce qu’affirment certains comptes Facebook, cette vidéo ne montre pas la libération de Bunagana par l’armée congolaise. Il s’agit d’un entraînement de soldats kényans qui a eu lieu en avril 2022 près de Nakuru.

  • La deuxième vidéo est une interview d’un porte-parole des FARDC annonçant la libération de Rutshuru. Ces images sont en fait tirées d’un ancien reportage daté de 2013, lorsque le M23 avait effectivement été délogé par l’armée congolaise avant de revenir dans la région à la fin de l’année 2021.

Le détail de la vérification

Une vidéo de la libération de Bunagana ?

Un porte-parole des FARDC annonce la fuite du M23 ?


Lire la suite sur Les Observateurs - France 24