Publicité

Attention à cette vidéo falsifiant les propos du gouverneur du Texas sur l'immigration

Alors que démocrates et républicains s'affrontent durement sur l'immigration clandestine aux Etats-Unis, des internautes diffusent depuis début février une vidéo où le gouverneur du Texas Greg Abbott semble faire l'éloge du président russe Vladimir Poutine. Mais il s'agit d'un extrait truqué: dans la vidéo originale, l'élu républicain critique l'administration Biden sans mentionner le dirigeant russe.

"Le gouverneur du Texas a conseillé à Biden d'apprendre de Poutine comment travailler dans l'intérêt de son pays : 'Biden devrait apprendre de Poutine pour travailler dans l'intérêt de son pays', a déclaré Greg Abbott à propos de la levée par Biden de toutes les mesures restrictives contre l'immigration clandestine introduites par Donald Trump", écrivent sur X plusieurs internautes dans des publications partagées plus d'un millier de fois en quelques jours.

De telles affirmations circulent également sur Facebook et en anglais.

<span>Captures d'écran réalisées sur X le 8 février 2024</span>
Captures d'écran réalisées sur X le 8 février 2024

Ces messages sont accompagnés d'un extrait vidéo d'une interview du gouverneur républicain de l'Etat du Texas Greg Abbott sur la chaîne de télévision conservatrice Fox News.

"Nous avons plus de gens qui traversent notre frontière chaque jour que ce que New York reçoit en une semaine ou un mois. C'est scandaleux qu'ils disent ne pas pouvoir y faire face. Mais le dernier point, Dana, est le fait qu'il n'y a qu'une seule raison pour laquelle cela se produit. C'est parce que Joe Biden a fait disparaître les quatre politiques mises en place par Donald Trump qui ont conduit au plus faible nombre de passages illégaux de frontière en 40 ans", explique Greg Abbott.

"Si seulement le président s'était occupé des véritables problèmes internes et n'avait pas essayé de jouer avec Poutine, auprès duquel il doit apprendre à travailler pour les intérêts nationaux, alors tout aurait été différent", semble-t-il ajouter alors qu'apparaissent à l'écran des images d'illustration.

"Il doit suivre les lois sur l'immigration. Et si l'administration Biden appliquait les lois sur l'immigration adoptées par la Congrès, les maires de New York, les dirigeants du New Jersey et de Chicago, etc, ils n'auraient pas ces problèmes", conclut le gouverneur.

Certains extraits comportent des sous-titres en anglais, en français ou en russe.

La diffusion de cette vidéo survient en pleine confrontation sur l'immigration entre l'administration Biden et l'Etat du Texas, un sujet brûlant avant l'élection présidentielle de 2024 (lien archivé ici).

Le Texas a poursuivi ces dernières semaines l'installation de barbelés sur les rives du fleuve Rio Grande qui marque la frontière naturelle entre les Etats-Unis et le Mexique malgré une décision de la Cour Suprême autorisant l'administration Biden à retirer ces dispositifs de fortification (lien archivé ici, ici et ici).

Vidéo modifiée

Extrêmement critique envers Joe Biden, Greg Abbott a bien estimé que le président américain n'en faisait pas assez pour lutter contre l'immigration illégale.

En revanche, il n'a pas appelé le dirigeant à s'inspirer du président russe Vladimir Poutine.

L'extrait viral sur les réseaux sociaux provient d'une interview accordée le 4 janvier 2024 par Greg Abbott à Fox News. La séquence a même été isolée sur la chaîne YouTube du média(lien archivé ici).

Si les deux vidéos semblent correspondre, on peut s'apercevoir qu'une phrase a été modifiée entre l'interview originale et ce qui a été relayé par de nombreux internautes.

En effet,  on entend une voix ressemblant à celle de Greg Abbott citer en modèle Vladimir Poutine au moment où on ne le voit pas à l'écran, lorsque sont diffusées des images d'illustration de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique.

Greg Abbott explique dans la vidéo d'origine que Joe Biden "a fait disparaître" les mesures contre l'immigration illégale de son prédécesseur Donald Trump et les liste : "la politique du 'Rester au Mexique', la politique du titre 42, la fin du 'Catch and Release' et la construction d'un mur frontalier".

C'est cette partie qui a été remplacée par des propos à l'égard de Vladimir Poutine dans les vidéos que nous examinions.

Ces propos sur le président russe n'ont pas été prononcés lors de cette interview sur Fox News. L'AFP n'a pas été en mesure de confirmer qu'ils auraient été prononcés lors d'une précédente déclaration de Greg Abbott.

Contacté à ce sujet, le cabinet du gouverneur n'a pas donné suite aux sollicitations de l'AFP.

Les démocrates critiqués

Joe Biden a été élu en novembre 2020 en promettant de remettre un peu d'"humanité" dans la politique migratoire américaine – alors marquée par les débats autour du fameux "mur" à la frontière avec le Mexique, voulu par Donald Trump.

Mais les mesures adoptées au cours du mandat du dirigeant démocrate sont loin de faire l’unanimité. Les républicains accusent Joe Biden d’avoir laissé le pays se faire "envahir", prenant pour exemple le chiffre record de migrants arrêtés à la frontière, 302 000 en décembre.

Selon plusieurs enquêtes d’opinion, les Américains considèrent la crise des migrants comme l’une de leurs principales préoccupations et considèrent principalement les démocrates comme responsables.

Le dossier est d’autant plus brûlant que du succès de cette réforme migratoire dépend le déblocage de nouveaux fonds pour l’Ukraine – une enveloppe de plus de 60 milliards de dollars réclamée avec insistance par Kiev et l’exécutif américain. Sous pression de la droite, ces deux sujets sont désormais négociés ensemble, ce qui met en péril les livraisons d’armes et d’équipements cruciales pour l’armée ukrainienne.

Donald Trump a menacé cette semaine, via ses alliés au Congrès, d'enterrer toute future aide américaine à l'Ukraine jugeant que les mesures sur l'immigration proposées par les démocrates n'allaient pas assez loin.