Publicité

Attentats de Paris et Bruxelles: Salah Abdeslam transféré de la Belgique vers la France

Salah Abdeslam est de retour en France. Le seul survivant des commandos des attentats du 13 novembre 2015 avait été condamné à la perpétuité incompressible en France. Il avait ensuite été jugé en Belgique dans le procès des attentats de Bruxelles de 2016. Ses avocats sont vent debout après ce transfert qui a eu lieu mercredi matin 7 février.

C'est un espoir de libération anticipée qui s'envole pour Salah Abdeslam. Récemment condamné en Belgique pour les attentats de Bruxelles, Salah Abdeslam avait fait part de son souhait de purger sa peine dans sa prison belge.

Pourquoi ? D'abord, car ses conditions de détention y étaient moins drastiques qu'en France, avec notamment une promenade autorisée avec un autre détenu contre un isolement complet côté français. Mais surtout, en Belgique, Salah Abdeslam aurait pu faire une demande de libération au bout de 15 ans.

En France, condamné à la perpétuité incompressible, il ne pourra pas demander d'aménagement de peine avant 30 ans.

Saisie en urgence par ses avocats, la justice Belge avait d'abord refusé de transférer Salah Abdeslam en France, estimant que son traitement y était inhumain. Mais le parquet fédéral belge n'a pas eu la même interprétation, soulignant qu'en refusant de renvoyer Salah Abdeslam en France, la Belgique n'aurait plus de raison légale de le maintenir en détention.

Une décision sans aucun recours possible. Salah Abdeslam purgera donc sa perpétuité incompressible dans une prison de la région parisienne.


Lire la suite sur RFI