Attentats de janvier 2015 : ce qu'il faut retenir des verdicts de ce procès historique

·1 min de lecture

La cour d'assises spéciale de Paris a prononcé mercredi des peines allant de quatre ans d'emprisonnement à la réclusion criminelle à perpétuité à l'encontre des accusés reconnus coupables pour leur rôle dans la préparation des attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher.

Mohamed Belhoucine, présumé mort en Syrie et qui était jugé par défaut, a été condamné à la plus lourde peine, soit la perpétuité. L'ex-compagne de Coulibaly Hayat Boumeddiene, en fuite en Syrie, et Ali Riza Polat, présenté comme le "bras droit" du tueur de l'Hyper Cacher, ont pour leur part écopé de 30 ans de réclusion. Europe 1 vous résume ce qu'il faut retenir de ce procès historique. 

Les informations à retenir : 

Ali Riza Polat, le "bras droit" d'Amédy Coulibaly et principal accusé présent au procès, a été condamné à 30 ans de réclusion Hayat Boumeddiene, l'ex-compagne de Coulibaly, a également écopé de 30 ans de réclusion. Elle est actuellement en fuite Mohamed Belhoucine, "le mentor religieux" de Coulibaly, a été condamné à la perpétuité. Il est présumé mort en Syrie Richard Malka, l'avocat de Charlie Hebdo, s'est félicité sur Europe 1 de ce verdict et a constaté "une prise de conscience" 

Ali Riza Polat, le "bras droit" d'Amédy Coulibaly, va faire appel 

La cour d'assises spéciale de Paris a condamné Ali Riza Polat à 30 ans de réclusion criminelle pour "complicité" des crimes terroristes. Les cinq magistrats professionnels, qui ont assorti cette peine d'une période d...


Lire la suite sur Europe1