Attentats à Bruxelles : une centrale nucléaire comme premier objectif ?

Attentats à Bruxelles : une centrale nucléaire comme premier objectif ?

C’est une nouvelle qui fait froid dans le dos. Jeudi, le quotidien belge La Dernière Heure (DH), s’appuyant sur une source policière, affirme que les terroristes responsables des attentats de Bruxelles projetaient, à l’origine, de s’attaquer à une centrale nucléaire belge.

Les arrestations effectuées la semaine dernière – dont celle de Salah Abdeslam – ont poussé les terroristes à changer de plan, probablement pour pouvoir agir plus rapidement. Le déploiement fin février de 140 militaires pour assurer la garde des trois centrales nucléaires belges a peut-être aussi contribué à faire changer d’avis les terroristes. Mais l’idée de s’en prendre à une centrale avait été creusée.

Inquiétant enregistrement

Les frères el Bakraoui, dont le premier, Ibrahim, s’est fait exploser à l’aéroport international de Bruxelles et le deuxième, Khalid, dans le métro, avaient filmé de manière clandestine les allées et venues du directeur de la recherche et du développement de l’industrie nucléaire belge, toujours selon La Dernière Heure.

Le parquet fédéral a quant à lui confirmé le 17 février dernier que l’enquête menée en Belgique sur les auteurs des attentats de Paris avait permis de découvrir un enregistrement des déplacements d’un responsable du secteur nucléaire. D’une durée de dix heures, la vidéo a été capturée grâce à une caméra dissimulée devant la maison même de ce responsable.

Ils frapperont finalement l’aéroport international de Bruxelles et le métro, faisant 31 victimes et 270 blessés.