Attentats de 2015 : l'immeuble maudit de Saint-Denis

Dans la nuit du 18 novembre 2015, les forces de l'ordre donnent l'assaut à une bâtisse de la rue Corbillon, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). C'est ici que s'est caché le cerveau présumé des attentats du 13 novembre 2015, qui ont fait 130 morts au Stade de France, aux terrasses de cafés parisiens et au Bataclan. Plus de 5 000 munitions auront été tirées sur le bâtiment : le terroriste et deux de ses complices trouveront la mort lors de l'intervention, tandis que trois occupants de l'immeuble seront blessés. "C'est devenu comme un monument" Déjà visé par un arrêté de "péril et insalubrité", l'immeuble est en parti détruit. Mais, depuis, il est laissé à l'abandon. Cinq ans après les attentats, il suscite toujours la curiosité. "C'est devenu comme un monument, parce que les gens photographient le bâtiment comme si c'était la tour Eiffel", indique Christine Berthelot, une habitante de la ville. Néanmoins, beaucoup souhaitent le voir disparaître. La nouvelle équipe municipale en a fait une priorité de son programme de rénovation des quartiers dégradés : elle souhaiterait construire 26 nouveaux logements et commerces.