Attentats du 13-Novembre: l'association Life for Paris veut faire témoigner François Hollande

Justine Chevalier
·1 min de lecture
François Hollande lors d'une cérémonie d'hommage aux 130 victimes des attentats du 13 novembre à Paris. - Philippe Wojazer - AFP
François Hollande lors d'une cérémonie d'hommage aux 130 victimes des attentats du 13 novembre à Paris. - Philippe Wojazer - AFP

La demande a été faite ce lundi auprès du parquet national antiterroriste. L'association de victimes et de familles de victimes des attentats du 13-Novembre Life for Paris va appeler François Hollande comme témoin lors du procès des attaques qui est prévu du 8 septembre 2021 jusqu'à la fin du mois de mars 2022. La citation de l'ancien président va être envoyée par huissier dans les prochains jours, selon les informations de BFMTV.

"Il ne s'agit pas de faire un procès politique mais on ne peut pas piétiner la dimension politique de ces attentats, estime Me Jean-Marc Delas, l'avocat de l'association. Si un politique doit être cité, autant que ce soit le président de la République de l'époque. C'est lui qui a l'éclairage le plus large."

"Il incarne l'anti-terrorisme"

Lors de son témoignage, François Hollande pourra faire une déclaration liminaire puis pourra être interrogé par l'avocat de Life for Paris puis par les autres avocats, à la fois côté parties civiles et défense, mais aussi par les avocats généraux ou le président de la cour d'assises spéciale.

"Nous estimons que son témoignage est important, précise Arthur Dénouveaux, le président de Life for Paris. Les terroristes disent avoir agi en réaction à la politique étrangère de la France, en réaction à la lutte contre Daesh. Il est important de savoir comment la France agissait en Syrie, est-ce qu'on a fait les bonnes frappes? En tant que président de la République, on incarne l'anti-terrorisme."

Le procès des attentats du 13-Novembre doit débuter le 8 septembre 2021, après un report en lien avec l'épidémie de coronavirus.

Article original publié sur BFMTV.com