Attentats du 13-Novembre : L’humoriste Gaëtan Matis crée la polémique en faisant une blague sur le Bataclan

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

RESEAUX SOCIAUX - Gaëtan Matis a écrit dans un post publié sur Instagram vouloir « booker le Bataclan pour la soirée du 13 novembre 2015, afin d’y organiser une soirée rencontre entre Éric Zemmour et son public »

Ses propos n’ont visiblement pas beaucoup amusé les internautes. Le comédien et humoriste Gaëtan Matis a provoqué une polémique sur les réseaux sociaux en plaisantant sur « une machine à voyager dans le temps » qui lui permettrait d’envoyer Eric Zemmour et ses partisans au Bataclan, le soir de l’attaque des terroristes.

« Si j’avais une machine à voyager dans le temps, je m’amuserais à booker la salle du Bataclan pour la soirée du 13 novembre et j’y organiserais une soirée de rencontre entre Éric Zemmour et son public », a écrit l’humoriste dans une story Instagram mise en ligne ce jeudi 7 octobre.

Le message dépublié de son compte Instagram

« Apologie du terrorisme », « appel au massacre »… De nombreux internautes ont vivement réagi sur les réseaux sociaux aux propos tenus par Gaëtan Matis. Les hashtags « #GaetanMatis » et « #ZemmourBataclan » se sont même classés ce samedi en tête des trending topics sur Twitter. Le message dans lequel apparaissait la « blague » du comédien a finalement été dépublié de sa page Instagram ce samedi en milieu de journée.

De nombreuses personnalités politiques d’extrême droite sont montées au créneau pour dénoncer « (...) Lire la suite sur 20minutes

VIDÉO - Marine Le Pen (RN): "Il faut que chacun annonce sa candidature"

À lire aussi :
Attentats du 13-Novembre : « Ils m’ont tout pris… » La souffrance à vif des survivants du Bataclan
Attentats du 13-Novembre : Le récit déchirant des « gueules cassées » du Bataclan
Procès des attentats du 13-Novembre : « Notre dernière heure était venue »... La leçon de bravoure du premier policier entré au Bataclan

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles