Attentats du 13-Novembre : « Je me demande souvent qui je serais si mon père n’était pas mort au Bataclan »

·2 min de lecture

COMPTE-RENDU - Nicolas, 43 ans, a été tué dans la fosse du Bataclan le soir du 13-Novembre. A la barre, ses proches livrent un récit choral de l’absence et de la difficile reconstruction

A la cour d’assises spécialement composée, à Paris,

A entendre ses proches parler de lui, Nicolas était probablement tout ce que les terroristes exécraient : un érudit fantasque, fan de rock et de « tubes pourris », amateur d’expos et de matchs de foot. Le pilier, surtout, d’une famille recomposée. Ce jeudi, ses proches sont venus en tribu, en clan presque, raconter devant la cour d’assises spécialement composée la douleur de l’absence et la difficile reconstruction. Celle qui partageait sa vie d’abord, puis ses parents, ses deux anciennes compagnes, mères de ses trois enfants et les deux aînés, Marius et Nino, alors âgés de 11 et 15 ans. Un récit polyphonique qui raconte comment une vie volée en a fracassé tant d’autres.

L’alerte a été donnée au petit matin par la compagne de Nicolas, Caroline, elle-même blessée au Bataclan. Elle est parvenue à prendre la fuite, pas lui, touché dès les premières rafales. A peine avertie, Delphine, la mère des deux aînés grimpe dans sa voiture, passe la matinée à faire le tour des hôpitaux. Sans nouvelle. Vers midi, elle décide de rentrer parler à ses fils. « Je cherche mes mots dans la voiture, je répète comme du théâtre », explique-t-elle à la barre, entourée de Nino et Mariu(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Attentats du 13-Novembre: « Si vous êtes prêts à dialoguer et à regretter, moi je suis prêt à pardonner », affirme une victime
Attentats du 13-Novembre : « Rage de vivre » et « culpabilité du survivant », l'« après » douloureux des rescapés du comptoir Voltaire
Procès des attentats du 13-Novembre : « Lève-toi, sinon je te tire une balle dans la tête ! » Le récit du face-à-face entre un rescapé et un terroriste du Bataclan

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles