Attentats du 13-Novembre : pas d'appel au procès des complicités belges, jugement définitif

© AURORE THIBAULT / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Le parquet fédéral a décidé de ne pas faire appel du jugement rendu le 30 juin à Bruxelles au procès des complicités belges des attentats jihadistes qui avaient fait 130 morts à Paris le 13 novembre 2015 , a annoncé mardi un porte-parole. "Le parquet fédéral a décidé de ne pas faire appel. Le jugement est définitif", a déclaré à l'AFP ce porte-parole, Eric Van Duyse.

Le parquet disposait d'un mois pour interjeter appel

Dans ce dossier baptisé "Paris bis", treize hommes et une femme avaient été jugés au printemps, soupçonnés d'avoir apporté une aide plus ou moins importante aux commandos du 13-Novembre depuis la Belgique (hébergement, conduite en voiture, confection de faux papiers etc.).

Mais en définitive, quatre des 14 prévenus avaient été relaxés le 30 juin, trois autres avaient bénéficié d'une suspension de leur condamnation, et seules deux peines de prison ferme avaient été prononcées (de 18 mois et 35 jours), les autres étant assorties du sursis. Le tribunal correctionnel de Bruxelles avait aussi infligé une peine de travail d'intérêt général.

>> LIRE AUSSI13-Novembre : malgré le soulagement du verdict, «les parents ne seront jamais apaisés»

Le jugement avait été globalement salué pour sa clémence par les avocats de la défense. "C'est une décision très juste, très correcte", avait réagi Virginie Taelman, dont le client, Abid Aberkane, avait pourtant été sévèrement épinglé par l'accusation.

Cousin de Salah Abdeslam , seul membre encore en vie des commandos du 13...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles