Attentats du 13-Novembre : cinq ans après, un procès hors norme est sur le point de s'ouvrir

20 suspects jugés en cour d'assises, plus de 1 750 parties civiles : le procès des attentats du 13 novembre 2015 s'annonce hors norme. Parmi les accusés se trouve Salah Abdeslam, le seul rescapé des commandos qui ont coûté la vie à 131 personnes et fait plus de 400 blessés. Détenu en France depuis plus de quatre ans et placé à l'isolement, il sera notamment jugé pour association de terroristes malfaiteurs et criminels, et meurtres en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste. Un million de pages Les autres suspects sont également sous le contrôle de la justice française, mais aussi belge. Cinq autres sont présumés morts en zone irako-syrienne mais, faute de certitudes, ils seront tout de même jugés. Tentaculaire, l'enquête s'est achevée en octobre 2019. La procédure est composée de 472 tomes et d'un million de pages de documents. Il s'agit de l'une des instructions les plus volumineuses de l'histoire de l'antiterrorisme en France. Le procès doit débuter en janvier 2021.