Attentat suicide contre un sanctuaire soufi au Pakistan, 18 morts

Le drapeau noir utilisé par les militants de l'État islamique. Un attentat suicide revendiqué par l'Etat islamique a fait 18 morts et plus de 30 blessés jeudi dans un sanctuaire soufi de la province pakistanaise du Balouchistan, selon un nouveau bilan communiqué par les autorités locales. /Photo d'archives/REUTERS/Alaa Al-Marjani (Reuters)

QUETTA, Pakistan (Reuters) - Un attentat suicide revendiqué par l'Etat islamique a fait 18 morts et plus de 30 blessés jeudi dans un sanctuaire soufi de la province pakistanaise du Balouchistan, selon un nouveau bilan communiqué par les autorités locales. Le sanctuaire, situé dans le district de Jhal Magsi, était bondé de pèlerins venus rendre hommage à un chef spirituel local décédé. Le kamikaze a déclenché sa charge à l'entrée du temple alors qu'un policier venait de le stopper. Les groupes minoritaires musulmans sont régulièrement la cible d'attentats au Pakistan, où opèrent notamment des éléments de l'organisation Etat islamique. L'EI a ainsi revendiqué un attentat suicide commis en février dernier dans un autre sanctuaire de la minorité soufie. L'attaque avait fait 83 morts. (Gul Yousafzai; Henri-Pierre André pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles