Attentat de la rue des Rosiers : le Crif en appelle au président de la République "pour que les juges d'instruction puissent aller au bout de leur travail"

franceinfo

Le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Francis Kalifat, a lancé mardi 13 août sur franceinfo "un appel au président de la République afin que tout soit mis en œuvre, tant sur le plan diplomatique que judiciaire, pour que l'on puisse entendre les responsables" de l'attentat de la rue des Rosiers, à Paris, en 1982. Le Crif réclame l'ouverture d'une enquête parlementaire, après les révélations de l'ancien patron des renseignements français, à propos d'un pacte conclus avec les terroristes. Cet accord leur garantissait l'absence de poursuites sur le territoire français s'ils s'engageaient à ne plus y commettre d'attentats.

franceinfo : Pourquoi réclamez-vous l’ouverture d’une enquête parlementaire ?

Francis Kalifat : Tout simplement pour que toute la lumière soit faite à la suite des révélations d'Yves Bonnet. Ce qu'il nous dit, c'est qu’il y a eu un accord secret passé entre notre pays et l'un des mouvements terroristes les plus actifs à l'époque. Seule une commission d'enquête parlementaire, avec la levée du secret défense, pourra faire la lumière sur cet accord ou ce pseudo-accord. Cela nous paraît tellement incroyable qu'une démocratie comme la France, dont (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi