Attentat raciste aux États-Unis: à Buffalo, un suprémaciste blanc abat dix personnes

L'homme a roulé plusieurs heures en voiture afin de se rendre sur les lieux de son massacre. | John Normile / Getty images North America / Getty Images via AFP
L'homme a roulé plusieurs heures en voiture afin de se rendre sur les lieux de son massacre. | John Normile / Getty images North America / Getty Images via AFP

Un homme blanc âgé de 18 ans a ouvert le feu dans une supérette de la ville de Buffalo, la deuxième plus grande ville de l'État de New York. Dans ce quartier majoritairement habité par une population noire, le dénommé Payton S. Gendron a fait irruption à l'intérieur du commerce avec un fusil d'assaut, des protections pare-balles, et une caméra fixée sur le casque, ce qui lui a permis de retransmettre son attentat en direct sur Twitch, explique le New York Times.

Le terroriste a alors tiré sur la clientèle et le personnel du magasin, tuant dix personnes et faisant trois blessé·es. Il était 14h30 (heure locale), et l'affluence était forte. Avant de perpétrer son massacre, l'homme avait parcouru de nombreux kilomètres en voiture, roulant plusieurs heures pour arriver à cet endroit qu'il avait vraisemblablement choisi avec soin. Il a d'abord ouvert le feu sur le parking du commerce, touchant quatre personnes, avant d'entrer à l'intérieur et de continuer à tirer. À l'intérieur, un agent de sécurité a ouvert le feu sur lui, mais le criminel, bien protégé par sa tenue, a pu répliquer et l'abattre.

À l'arrivée de la police de Buffalo, Payton S. Gendron a d'abord pointé son arme vers sa propre nuque, comme pour menacer de se tuer, mais deux membres des autorités sont parvenus à le persuader de jeter son arme et de se rendre.

Porté par le «grand remplacement»

Gendron a d'ores et déjà été présenté devant la justice, où il a plaidé non coupable pour les charges de meurtres avec préméditation retenues contre lui. D'après les autorités présentes sur place, il aurait publié sur internet un manifeste raciste dans lequel la théorie du «grand remplacement» occupait un rôle important.

À LIRE AUSSI

Les suprémacistes blancs sont à l'origine de la majorité des attentats terroristes aux États-Unis

Cette théorie, développée...

Lire la suite sur Slate.fr.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles