Attentat de Nice : quatre hommes en garde à vue

·1 min de lecture

Un ressortissant tunisien de 29 ans a été interpellé samedi, portant à quatre le nombre de personnes placées en garde à vue dans l'enquête sur l'attaque mortelle dans la basilique de Nice, a-t-on appris de source judiciaire.

Le quatrième suspect, interpellé à Grasse (Alpes-Maritimes) et placé en garde à vue vers 15h, est soupçonné d'avoir côtoyé l'assaillant, Brahim Issaoui, a précisé cette même source sans plus de détails sur le profil du jeune homme.

Trois autres hommes sont toujours en garde à vue

Trois autres hommes sont en garde à vue : jeudi soir, un premier suspect âgé de 47 ans avait été arrêté après avoir été vu aux côtés de l'agresseur sur des images de vidéosurveillance la veille de l'attaque.

Le deuxième, âgé de 35 ans, a été interpellé vendredi à Nice entre 18h30 et 19h pour avoir été en contact avec le tueur la veille des faits. Un troisième homme âgé de 33 ans est entendu par les enquêteurs : cousin du deuxième suspect, il était présent lors de la perquisition des policiers au domicile de ce dernier. "On essaie de clarifier son rôle dans tout ça", a précisé la source judiciaire. Les trois hommes étaient toujours en garde à vue samedi, a précisé la source judiciaire. 

Brahim Issaoui, un Tunisien de 21 ans, est arrivé à Nice "24 ou 48 heures" avant l'attaque au couteau, qui a fait trois morts, selon une source proche de l'enquête. "Il est encore beaucoup trop tôt pour savoir s'il a bénéficié de complicité, quelles ont été ses motivations pour venir en France et qua...


Lire la suite sur Europe1