Attentat de Nice : le point sur l'enquête

Après l'attentat survenu dans la basilique de Nice (Alpes-Maritimes), jeudi 29 octobre, l'enquête se poursuit. Un ressortissant tunisien de 29 ans a été interpellé dans le département, suspecté d'être une connaissance du tueur présumé. Deux autres personnes avaient été placées en garde à vue vendredi 30 octobre. "Un homme de 35 ans, qui aurait été en contact avec l'assaillant lors de son arrivée en France, et une autre personne de 33 ans", précise la journaliste France Télévisions Audrey Richier, en direct de Nice. Les policiers italiens interrogent deux personnes Les interpellations ont eu lieu après des perquisitions menées dans les quartiers nord de la ville. Une quatrième personne, la première à avoir été placée en garde à vue, est toujours entendue par les enquêteurs. "Des interpellations ont également lieu en Italie, où le Tunisien aurait séjourné une quinzaine de jours jusqu'à dimanche dernier. Son logeur, mais aussi deux autres personnes, sont interrogés par la police italienne", explique Audrey Richier.