Attentat de Nice : le point sur les dernières avancées de l'enquête

L'enquête s'accélère et les interpellations se poursuivent pour tenter de comprendre le parcours de l'assaillant présumé de la basilique de Nice. Samedi 31 octobre, un quatrième individu a été interpellé et placé en garde à vue. Il s'agit d'un ressortissant tunisien de 29 ans, suspecté d'avoir été en contact avec le terroriste supposé. Trois autres individus sont toujours interrogés par les enquêteurs. Le suspect connu de la justice tunisienne L'enquête prend une dimension internationale. En Italie, Brahim A. aurait été hébergé une quinzaine de jours. Son logeur et deux autres personnes sont entendues par la police italienne. A noter également que le suspect avait des antécédents judiciaires dans son pays d'origine, la Tunisie, pour des faits de droit commun, de violence et de drogue. Après son arrivée sur le sol italien, il s'était vu notifier une expulsion du territoire, sans que celle-ci n'ait été appliquée.