Attentat de Nice : l'identité de deux des trois victimes a été dévoilée

Nice (Alpes-Maritimes) se réveille choquée vendredi 30 octobre. La veille, un attentat terroriste a coûté la vie à trois personnes dans une église. Parmi les victimes, on compte deux femmes, dont une franco-brésilienne, et un homme, Vincent Loquès. Ce dernier était le sacristain de la basilique depuis dix ans. Ce père de deux enfants aurait fêté ce vendredi ses 55 ans. Les paroissiens sont bouleversés. "Tous les matins, je le voyais ouvrir les portes et maintenant je sais que je ne pourrai plus le voir", déclare ainsi une fidèle, en pleurs. Des habitants extrêmement émus Laure Male, une autre paroissienne, ne peut contenir ses larmes : "C’est un choc. Je le voyais toujours en train de marcher, d’allumer les bougies." Par ailleurs, une femme de 60 ans a été tuée mais son identité n’a pas été révélée. La seconde est Simone Baretto Silva, d’origine brésilienne. Elle avait suivi une formation en cuisine. "Ce qui décrit Simone, c’est le sourire. Elle le gardait dans toutes les circonstances", témoigne aussi l'une de ses amies.