Attentat de Nice : les hommages aux victimes se multiplient

Nadine Devillers était une passionnée de théâtre. Assassinée dans l'attentat de Nice (Alpes-Maritimes) jeudi 29 octobre, la femme de 60 ans était montée sur les planches une dernière fois le 26 septembre dernier, lors du spectacle annuel de sa troupe amateur. Au théâtre Le Phoenix, à Nice, on pleure une amie de 30 ans. "C'était une femme exceptionnelle, toujours à s'occuper des autres", raconte avec émotion Béatrice Saggio, comédienne et professeure de théâtre."Une cérémonie de réparation pour resacraliser"Avec Vincent Loquès et Simone Barreto Silva, les deux autres victimes de l'attentat, Nadine Devillers a été honorée toute la journée du samedi 31 octobre par de nombreuses personnes au pied de la basilique de Nice. Dimanche 1er novembre, une messe y sera célébrée. "Il s'agit d'une cérémonie de réparation pour resacraliser, en quelque sorte, le lieu de culte, indique le journaliste Thomas Cuny, sur place. C'est la première fois depuis l'attaque au couteau que l'église sera de nouveau ouverte au public."