Attentat de Nice: Notre-Dame de l'Assomption "réparée"

La prière de Mgr Marceau, dimanche 1er novembre, a resacralisé la basilique Notre-Dame de l’Assomption de Nice (Alpes-Maritimes). "Les pierres ne peuvent crier leur horreur devant une loi de haine, de violence et de mort. Ce lieu a été détourné de sa vocation, ce lieu a été profané", a déclaré l’évêque de la ville au début du rite dit de "réparation". À l’intérieur, 150 paroissiens ont été autorisés à assister à cette messe de la Toussaint, là où trois personnes ont été assassinées le 29 octobre. "Terrible" À l’extérieur de l’église, les Niçois, toujours sous le choc, sont nombreux. "C'est terrible, pleure une paroissienne qui connaissait le sacristain, Vincent Loquès, ainsi que sa famille. On pense beaucoup à eux". Un hommage qui dépasse la seule communauté catholique, mais qui touche et rassemble tous les Niçois.