Attentat de Nice en 2016 : un suspect interpellé en Italie

·1 min de lecture

Un Albanais soupçonné d'avoir fourni une arme à Mohamed Lahouaiej Bouhlel, l’auteur de l’attentat au camion qui s’est déroulé sur la Promenade des Anglais à Nice le 14 juillet 2016, a été interpellé près de Naples, mercredi 21 avril.

Mercredi 21 avril, un citoyen albanais a été interpellé près de Naples, en Italie. Endri Elezi faisait l'objet " d'un mandat d'arrêt européen émis par les autorités françaises " en avril 2020, a déclaré la police. Il est soupçonné d’avoir fourni l'arme qui a servi à Mohamed Lahouaiej Bouhlel à commettre l’attentat de Nice, le 14 juillet 2016. 86 personnes y avaient perdu la vie. L’homme âgé de 28 ans a été mis en cause pour association de malfaiteurs et infraction à la législation sur les armes dans le volet " trafic d'armes ".Plus précisément, l’intéressé se serait procuré un fusil d’assaut, issu d’un cambriolage et l’aurait transmis au terroriste, par l’entremise d’un autre Albanais. D’après une ordonnance de renvoi devant la cour d’assises à laquelle l’AFP a eu accès, Endri Elezi a raconté à son propre cousin avoir fourni " une kalachnikov qui ne marchait pas contre 35 grammes de cocaïne ". Ce dernier s’est, depuis, suicidé en prison, en juin 2018.Des complices jugés en 2022Cette arrestation marque une étape dans l’affaire. En mars, la cour d'appel de Paris avait en effet confirmé le renvoi aux assises de huit personnes pour cet attentat. Mais, dans tous les cas, les procès ne devraient pas se dérouler avant 2022. L'auteur ayant été...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Cinq ans après les attentats de Bruxelles : "La menace intérieure est constante en Europe"

Attentats de novembre 2015 : un Algérien visé par une enquête en Italie

Éric Toledano et Olivier Nakache : "Raconter comment les attentats de 2015 nous ont traversés"

Six ans après les attentats, qu’avons-nous appris ?

Attentats de Bruxelles : dix personnes renvoyées aux assises dont Salah Abdeslam