Attentat de Nice en 2016 : l'un des accusés fait appel de son renvoi devant les assises

franceinfo
·1 min de lecture

Mohamed G, l'un des accusés de l'attentat du 14 juillet 2016 à Nice, va faire appel de son renvoi devant les assises pour association de malfaiteurs terroriste criminelle, indique mardi 10 novembre à franceinfo son avocat Vincent Brengarth.

"Les juges ont abandonné une partie des qualifications à l’encontre de notre client mais ne sont pas allés au bout de leur raisonnement qui devait les conduire à prononcer un non-lieu total", estime Maître Vincent Brengarth.

Huit suspects devant la cour d'assises

Huit suspects sont renvoyés devant les assises au terme de l'enquête sur, indique l'ordonnance de mise en accusation que franceinfo a pu consulter. Le caractère terroriste étant retenu pour trois d'entre eux, l'affaire sera jugée par la cour d'assises de Paris spécialement composée. "C'est une grande satisfaction de voir que ce dossier ressort bien de la compétence d'une cour d'assises spécialement composée", a déclaré à franceinfo Maître Eric Morain, avocat de Fédération nationale des victimes d’attentats et d’accidents collectifs (Fenvac).

Trois hommes sont poursuivis pour association de malfaiteurs terroriste criminelle, les cinq autres suspects (quatre hommes et une femme) pour participation à une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi