Publicité

Attentat de Moscou: Poutine évoque l'Ukraine, qui réfute tout rôle dans la tuerie revendiquée par l'EI

Ce samedi 23 mars, au lendemain de l'attaque menée dans une salle de concert près de Moscou, qui a fait au moins 133 morts, Vladimir Poutine s'est exprimé. Le président n'a pas évoqué le groupe État islamique, qui a revendiqué le massacre. Il a, en revanche, souligné que les suspects arrêtés prenaient la direction de l'Ukraine. Kiev, de son côté, assure n'être pour rien dans cette tuerie et accuse le pouvoir russe de l'avoir orchestrée.

Sa prise de parole était attendue ce samedi, après l'attentat sanglant survenu la veille au soir dans la salle de concert Crocus City Hall, en proche banlieue de Moscou. Il s'est exprimé dans l'après-midi à l'occasion d'une allocution télévisée. Vladimir Poutine a parlé aux Russes après ce qu'il qualifie d'« acte terroriste, sanglant et barbare ».

« Nous fournirons l'assistance nécessaire à toutes les familles dont la vie a subi un terrible malheur, ainsi qu'aux blessés. J'exprime mes profondes et sincères condoléances à tous ceux qui ont perdu des êtres chers. Le pays tout entier, notre nation tout entière, pleure avec vous. Je déclare le 24 mars jour de deuil national », a déclaré le président russe, alors que le dernier bilan de la tuerie fait état de 133 morts.

Les raisons pour lesquelles la Russie pointe l'Ukraine


Lire la suite sur RFI