Publicité

Attentat de Moscou : la France propose à la Russie une « coopération accrue » dans la lutte anti-terroriste

Si les tensions entre Moscou et Paris sont extrêmes autour du conflit ukrainien, la France entend maintenir des liens avec la Russie en matière de lutte contre le terrorisme.

Ce 25 mars, le président de la République Emmanuel Macron a assuré que la France avait « proposé aux services russes, comme à nos partenaires de la région, une coopération accrue », à la suite de l'attentat meurtrier à Moscou, revendiqué par le groupe terroriste État islamique. Et ce, a précisé le dirigeant français, « compte tenu des informations dont nos services disposent et des éléments qui peuvent être utiles aux Russes ».

À lire aussi Attentat à Moscou : « aucune preuve » de l'implication de l'Ukraine, selon les États-Unis

Invité par la presse à dire s'il pourrait discuter à ce sujet directement avec le président russe Vladimir Poutine, Emmanuel Macron a répondu que les contacts se feraient au niveau « technique et ministériel » dans « un premier temps ». « Nous verrons l'évolution du contexte et si les jours ou semaines qui viennent le justifient », a-t-il ajouté, selon des propos rapportés par l'AFP.

La France et la Russie ciblée par la même branche de l'État islamique

Par la même occasion, le chef de l'État a révélé, depuis la Guyane où il est arrivé ce 25 mars, que la branche du groupe djihadiste État islamique « impliquée » dans l'attaque du 22 mars à Moscou, « avait conduit ces derniers mois plusieurs tentatives » sur le sol français. Le groupe État islamique au Khorasan (EI-K)...


Lire la suite sur LeJDD