Attentat manqué près de Notre-Dame : Inès Madani condamnée en appel à 30 ans de réclusion

Ce lundi, Inès Madani a été condamnée en appel à trente ans de réclusion criminelle dont deux tiers de sûreté pour un attentat manqué aux bonbonnes de gaz près de Notre-Dame en septembre 2016. La cour d'assises spéciale de Paris a confirmé la peine infligée en première instance à la jeune femme de 24 ans, mais en l'assortissant, cette fois, d'une période de sûreté, conformément aux réquisitions de l'avocat général. Les détails avec notre journaliste, Karim Hakiki.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles