Attentat manqué contre la Fed : le suspect plaide non coupable

Il avait tenté de faire exploser une bombe à New-York sans savoir qu'il avait recruté un agent du FBI pour l'aider dans sa tâche, qui avait rendu l'engin inoffensif.

Un homme de 21 ans originaire du Bangladesh a plaidé non coupable mardi, dix jours après avoir tenté de faire exploser une bombe de 450  kilos devant la Réserve fédérale (Fed) à New York.

Quazi Mohammad Rezwanul Ahsan Nafis, qui se disait lié à Al-Qaeda, a comparu devant un juge fédéral à Brooklyn, qui a ordonné son maintien en détention, a indiqué un porte-parole du tribunal.

«Nafis a plaidé non coupable et il a été maintenu en détention sans libération possible», a précisé ce porte-parole.

Le jeune homme, entré aux Etats-Unis avec un visa étudiant en janvier 2012, avait en vain tenté de faire exploser sa bombe devant la Fed, dans le sud de Manhattan le 17 novembre, ignorant que le FBI le surveillait depuis des mois et l’avait rendue inopérante. Il avait été arrêté dans la foulée et personne n’a jamais été mis en danger.

Selon la procureure de Brooklyn à New York, Loretta Lynch, Nafis était venu aux Etats-Unis dans le but d’y commettre un attentat, et avait dès son arrivée cherché à monter une cellule terroriste et à lier des contacts avec Al-Qaeda à l’intérieur du pays, pour se faire aider dans son projet.

Mais il avait sans le savoir recruté une source du FBI, ce qui a permis aux autorités de surveiller, et même d’aider, le jeune homme durant les mois où il s’est préparé.

Le bâtiment que visait Quazi Mohammad Rezwanul Ahsan Nafis se trouve à proximité du site du World Trade Center, cible des attentats du 11-Septembre qui avaient fait près de 3 000 morts en 2001 dans le sud de Manhattan.

Dans une déclaration écrite, Nafis avait prévu de revendiquer son acte au nom d’Al-Qaeda, en précisant qu’il voulait «détruire l’Amérique», et que la façon la plus efficace pour le faire était de cibler l'économie du pays.

Dans sa déclaration, il avait aussi, selon la procureure, inclus des citations de notre (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

ONU : Paris va voter en faveur d'un nouveau statut de la Palestine
Morsi voit la vie en raïs
Arafat : enquête à tombeau ouvert
Natascha Kampusch La jeune fille et les vieux démons
Manifestations d'ampleur contre le président égyptien
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.